PRESBYTIE


Qu’est-ce que la presbytie ?

La presbytie est une gêne en vision de près qui apparaît habituellement vers 45 ans chez l’individu emmétrope (qui n’est ni myope ni hypermétrope).

Il ne s’agit pas d’une maladie des yeux mais plutôt d’un processus naturel de vieillissement de l’œil qui se traduit par une diminution progressive de l’adaptation des yeux à la vision de près.

 

 

À quoi est due la presbytie ?

La presbytie commence vers 45 ans chez le sujet emmétrope à la suite d’une diminution progressive du pouvoir d’accommodation de l’œil (adaptation à la vision de près par modifications au niveau du cristallin). Ceci est en rapport avec le vieillissement du cristallin qui perd son élasticité, devient rigide et rend difficile toute accommodation.

En l’absence d’accommodation, l’image rétinienne d’un objet proche est située en arrière de la rétine ce qui explique le flou visuel en vision de près. La vision de loin est quant à elle conservée et non modifiée.

Ce défaut de vision qu’est la presbytie continue d’évoluer pendant 10-15 ans avant de se stabiliser vers 55-60 ans.

 

Presbytie non corrigée : l’image d’un objet proche se projette en arrière de la rétine.

 

Comment la presbytie se manifeste-t-elle ?

La presbytie se traduit par une difficulté croissante à voir net de près (lecture, manipulation de smartphones ou de tablettes… etc) notamment lorsque la luminosité est faible. Le patient fournit plus d’effort à la lecture et des maux de tête sont alors ressentis. Par ailleurs, le patient continue à avoir une bonne vision de loin soit sans lunettes (s’il est emmétrope), soit avec la correction habituelle (en cas de myopie ou d’hypermétrope).

Pour une meilleure vision de près, l’individu presbyte éloigne instinctivement son plan de lecture en tendant les bras. Il sollicite ainsi moins le mécanisme d’accommodation et améliore les difficultés visuelles.

Les manifestations de la presbytie sont particulièrement plus gênantes chez les sujets hypermétropes qui vivent très mal l’installation de la presbytie. Les myopes, par contre, ne souffrent de la presbytie que tardivement.

 

 

 

Que faire lorsequ’on devient presbyte ?

La presbytie est un phénomène inévitable lors du vieillissement mais qui peut heureusement être corrigé. Pour cela différentes méthodes s’offrent à nous. La plus classique et la plus utilisée de ces méthodes est le port de lunettes. Ces derniers sont prescrits par un ophtalmologue à l’issue d’une consultation complète. On recommande habituellement de changer les verres chaque 2 à 3 ans (parallèlement à la progression de la presbytie) pour une lecture toujours confortable.

 

Presbytie corrigée par un verre convergent unifocal : l’image d’un objet proche se projette sur la rétine.

 

Si le patient présente déjà un vice de réfraction auquel s’ajoute la presbytie, l’idéal serait d’utiliser des verres progressifs. Ceux-ci comportent un foyer pour la vision de loin et un autre pour la vision de près. L’utilisation de lentilles de contact progressives est également possible.

Enfin, la presbytie peut se corriger par laser ou par la pose d’un implant.

 


Vous aimez? Partagez avec vos amis!

Quelle est votre réaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
3
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win
Santé-Yeux. La Rédaction
Etant ophtalmologue de profession je suis motivé à partager mon savoir et ma passion à travers des articles au format unique sur la toile en esperant vous donner un nouvel angle de vue sur tout ce qui est santé yeux.

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires facebook

Commentaires

Send this to a friend