ŒIL QUI PLEURE OU LARMOIEMENT


Œil qui pleure ou larmoiement, qu’est-ce que c’est ?

L’ œil qui pleure ou larmoiement correspond à un écoulement continu des larmes sur les joues. Il s’agit d’une cause très fréquente de consultation chez l’ophtalmologue en raison de la gêne considérable que cela peut causer.

 

Avoir un œil qui pleure toute la journée peut s’avérer extrêmement gênant et handicapant. L’avis d’un professionnel de santé est souvent nécessaire.

 

Œil qui pleure, est-ce inquiétant ?

En situation normale, les larmes sont constamment sécrétées dans l’œil mais en petites quantités. Elles ont pour rôle d’humidifier et nourrir les tissus oculaires d’une part et de les protéger contre les agressions physiques (chaleur notamment) et biologiques (agents infectieux) d’autre part. Les larmes sont ensuite drainées par les voies lacrymales vers le nez et ne débordent jamais sur les joues.

 

Appareil lacrymal. Les larmes sécrétées en continu par les glandes lacrymales servent à protéger et nourrir les tissus de l’œil. L’excès de larmes s’écoule en situation normale à travers les voies lacrymales vers le nez.

 

On parle de larmoiement quand la sécrétion des larmes devient excessive, gênante, inexpliquée et associée à d’autres symptômes (douleur oculaire, œil rouge, flou visuel, …). L’avis d’un ophtalmologue devient alors nécessaire.

 

Œil qui pleure, c’est dû à quoi ?

Le larmoiement peut-être dû soit à une augmentation de la sécrétion des larmes, soit à un défaut dans leur drainage.

Le larmoiement par augmentation de la sécrétion des larmes se voit au cours des inflammations de l’œil (conjonctivites, kératites, uvéites) ou de l’irritation de ses tissus (traumatisme, corps étranger). Les larmes cesseront de couler après quelques jours de traitement.

L’ œil qui coule par défaut du drainage des larmes se rencontre dans les obstructions des voies lacrymales (notamment l’obstruction du canal lacrymo-nasal) ainsi que les malpositions des paupières (ectropion, entropion). Il s’agit d’un larmoiement chronique qui ne se résout pas par un traitement médicamenteux mais nécessite souvent une prise en charge chirurgicale.

 

Œil qui pleure, que faire ?

Si vous avez un larmoiement gênant et insupportable, Santé Yeux vous conseille de consulter votre ophtalmologue dans les meilleurs délais. Ne vous sentez pas obligés de devoir porter le mouchoir constamment en main.


Vous aimez? Partagez avec vos amis!

Quelle est votre réaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
1
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win
Santé-Yeux. La Rédaction
Etant ophtalmologue de profession je suis motivé à partager mon savoir et ma passion à travers des articles au format unique sur la toile en esperant vous donner un nouvel angle de vue sur tout ce qui est santé yeux.

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires facebook

Commentaires

Send this to a friend