HYPERMÉTROPIE


Hypermétropie, c’est quoi ?

L’ hypermétropie est un défaut de vision assez courant caractérisé par une altération de la vision de près et à un moindre degré de la vision lointaine.

Elle existe en général dès l’enfance mais ne devient gênante qu’à l’âge adulte (vers la quarantaine notamment). En effet, c’est en vieillissant que l’œil perd ses capacité de compensation et l’ hypermétropie devient de plus en plus symptomatique.

La sévérité de l’ hypermétropie se mesure en dioptries (comme tous les autres vices de réfraction). Elle peut être :

  • Faible : de + 0.25 à + 2.0 dioptries
  • Moyenne : de + 2.25 à + 4.0 dioptries
  • Forte : au-delà de + 4.0 dioptries

Il existe habituellement une hypermétropie physiologique de + 1 à + 3 dioptries chez le nourrisson et le jeune enfant. Elle se corrige spontanément avec l’âge parallèlement à la croissance de l’œil. Une hypermétropie plus sévère est possible, elle ne se corrige que peu ou pas avec l’âge.

 

À quoi est due l’ hypermétropie ?

Dans l’ hypermétropie, l’image d’un objet fixé ne se projette pas sur la rétine (condition nécessaire pour une vision nette) mais en arrière d’elle. Ceci est due soit à un œil plus court que la normale soit à une cornée plus plate (et donc de faible puissance convergente).

 

Hypermétropie : le plan image est situé en arrière de la rétine (au lieu de siéger sur elle).

 

Grâce au phénomène d’accommodation (augmentation du pouvoir réfractif de l’œil par modification de la courbure du cristallin), très important chez l’enfant, il est possible de décaler l’image sur la rétine. L’ hypermétropie est ainsi compensée et la vision devient nette. Cependant, la puissance de l’accommodation diminue avec l’âge et l’œil n’est alors plus apte à compenser ce défaut de vision.

 

Comment se manifeste l’ hypermétropie ?

L’ hypermétropie se manifeste habituellement à partir de 35 – 40 ans par un mauvaise vision de loin et surtout de près. Des signes de fatigue visuelle sont également ressentis notamment en fin de journée tels que des maux de tête, sensation de tension oculaire, brûlures dans les yeux.

 

 

Chez l’enfant, l’ hypermétropie passe souvent inaperçue (car souvent bien compensée) sauf lorsqu’elle est très important ou lorsqu’elle entraîne un strabisme. Le traitement devient alors une urgence.

 

Comment corriger l’ hypermétropie ?

Le déficit visuel qu’induit l’ hypermétropie peut se corriger par des verres sphériques convergents interposés entre l’œil et l’objet. Ils ont pour rôle de faire avancer l’image sur la rétine et permettre ainsi une vision nette. L’autre alternative aux lunettes est le port de lentilles de contact, souples le plus souvent.

 

Hypermétropie corrigée : l’utilisation d’un verre sphérique convergent permet de faire avancer le plan image sur la rétine.

 

Un traitement par laser (LASIK) peut également se discuter pour corriger ce défaut de vision. Ses résultats très séduisants particulièrement pour les hypermétropies comprises entre + 1 et + 5 dioptries.

Lorsque l’ hypermétropie est plus sévère (à partir de + 6 dioptries), les implants intraoculaires constituent une indication de choix.

 

 


Vous aimez? Partagez avec vos amis!

Quelle est votre réaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
2
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win
Santé-Yeux. La Rédaction
Etant ophtalmologue de profession je suis motivé à partager mon savoir et ma passion à travers des articles au format unique sur la toile en esperant vous donner un nouvel angle de vue sur tout ce qui est santé yeux.

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires facebook

Commentaires

Send this to a friend